Home
crédit photo : Anaïd de Dieuleveult

crédit photo : Anaïd de Dieuleveult

crédit photo : Anaïd de Dieuleveult

Artiste : Laurie Charles / Période : Décembre 2013-Janvier 2014 / Lieu : Mairie du 11/ Exposition personnelle / Commissariat : Triangle France / Coordination pour la Mairie du 11e : Jean-Christophe Arcos / Production : Mairie du 11///

Diplômée de l’école d’art de Bordeaux en 2010, Laurie Charles développe une esthétique particulière : après avoir réalisé des films vidéo sur fond vert, qui remplace le décor par une imagerie synthétique, elle construit des environnements éphémères qui, malgré leur fragilité et l’économie des moyens employés (carton, papier, scotch…), perdurent après le tournage des films.

Petit à petit, ces décors prennent leur autonomie et deviennent des sculptures à part entière.

Pour la Mairie du 11e, qui a axé cette année son cycle d’expositions Transmission(s) autour de la notion d’histoire, Laurie Charles a créé un ensemble statuaire : trois bustes et une statue, informes, en polystyrène, plâtre et céramique, qui ne renvoient à aucune figure particulière, à aucun passé, diffusent leur voix à peine distincte et transforment la cour de la Mairie en une place royale. Les bustes prennent la parole – une parole elle-même indéterminée, qui ne renvoie à aucun fait historique.

Ce modèle architectural, qui s’articule autour de la statue d’un souverain, fait de la place le décor de cette statue.

Ici, c’est l’inverse qui se produit : la cour est pérenne, elle témoigne de la constance de l’Histoire, alors que l’ensemble statuaire ne se rattache à aucun passé et que son existence a vocation à s’effacer avec le temps.

Ces (anti)monuments dressés au centre de la cour font écho au monument qu’est le bâtiment municipal.

~~~

Mis en place en 2008 par la Mairie du 11e, le programme Transmission(s) propose d’établir un rapport plus direct à l’expression artistique et aux artistes, de trouver ses propres repères dans les codes parfois complexes de la création.

Après avoir invité Glassbox puis Jeune Création, Transmission(s) invite cette année Triangle France, structure internationale de résidences et d’expositions basée à Marseille, dirigée par Céline Kopp.

Triangle France propose actuellement, à la Friche La Belle de Mai, à Marseille, l’exposition NO FEAR NO SHAME NO CONFUSION, première exposition solo européenne de Liz Magor, accompagnée de nouvelles productions Jean-Marie Appriou, Andrea Büttner et Laure Prouvost, Turner Prize 2013.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s